TÉLÉCHARGER NECTAR CACHETÉ PDF

Je ne me souviens même pas de ce que c'était, par exemple, de l'archéologie, ou de la religion, ou de la culture du Moyen-Orient, mais cette partie restait toujours dans ma tête et je ne l'ai jamais oubliée. Pourtant, il est important de comprendre que la réflexion historique est souvent stratifiée comme un oignon, et alors que vous pouvez commencer à explorer ce que beaucoup perçoivent comme un sujet nuancé et facilement compartimenté, il se peut que pour apprendre Nabi Muhammad SAW vous aller au-delà, et c'est là que les choses peuvent devenir difficiles. Chaque livre a son objectif, et l'objectif du Coran est de rendre l'homme conscient du plan de création de Dieu. Les grands poètes de cette époque n'ont jamais oublié d'inclure leurs odes en suspension sur les lignes les plus ornées, pleines de fanfaronnades et d'éloges sur les orgies à boire. Islam: Hajj - Ramadan - Sawm??????? Quand il s'éloigne, il disparaît bientôt; mais il marche à l'aise quand il n'est pas pressé.

Nom:nectar cacheté pdf
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:6.52 MBytes



Ie ravitaillement en eau et l' alimentation des pelerins passerent, apres Hachim, au frere de celui-ciAI-Mounallib ibn Abd Manat, un chef obeietnoblequeles Kouraichites appelaient Fayyad pour sa grande generosite.

Des qu'il Ie vit, les larrnes lui vinrentauxyeux. Celle-ci,consultee,nedonnapas son accord. AI- Mouttalib lui dit: "il nes'agitquede l'emmenerau royaume de son pere". Sur ce, la femme accepta. AI-Mounalibprit alors l'enfant en croupe. Le voyant passer,lesgensdirent: Voici l'eselave d'Al-Mounalib. Celui-cirectifiaetditque c'etait Ie fils de Hachim. Ainsi, Chayba grandit chezson onele.

A la mort de celui-ci, a BardamanauYemen,il fut investi a sa place. Alors, entierement au service de son peuple, al'instardesespredecesseurs,iljouissaitd'unrenom que rien encore n'egalait.

Ce dernierproposaaun groupede Kouraichdel' aidercontre son onclemaispersonnedanscegroupenevoulaitsemeIera I'affaire. Abdil-Mounalib composa alors pour ses oneles maternels de BanI' An-Najjar des vers dansIesquelsilleur demandait assistance. Abdoul-Mouttalib l'accueillit et voulut Ie conduire chezlui;maisl'onelerefusaetdit: ParAllahjen'y assis a la K' baaveclessagesdeKouraich,illuidit: Si tu ne rends pas amon neveu ses biens,jetetueraiaveccette epee.

Ce dernier dit: Je les lui ai rendusetjeprendsa temoin les sagesdeKouraich. IIysejournapendanttroisjours,fitsaOmra et retourna aMedine. Personne plus que nous ne saurait avoir Ie devoir de lui porter assistance.

La meredeAbdManMfaisaiteneffetpartiedes leurs. Cettealliancefut a I'origine de la conquete de la Mecquequenous verrons ulterieurement. Pour les affaires de la Kagba deuxchoses importantes sont anotercommeayantmarqueIe passagede Abdil-Mouttalib: Ie creusage du puits de Zarnzam et la bataille de I'elephant. A proposdelapremiere,onlui avait, dans un reve, donne l' ordredecreuserIepuitsdeZamzam, apres lui en avoir montre I'emplacement.

Au reveil il Ie creusa et ytrouvalesaffairesquelesJourhoumitesyavaient enterrees au moment de partir, a savoir les epees, les cuirasses et les deux gazelles en or. A partir desepeesil forgea une porte pour la Kagba puis fit fondre les deux gazelles dontilobtintdesplaquesd'orqu'ilfixaalaporte. TI institua Ie ravitaillement des pelerins en eau de Zamzam. Cependant les Kouraichites l' acculerent au point de l' emmener en justice chez la pretressedesBanISagd,al' extremitede laSyrie.

Alorsqu'ils se rendaient chez celle-ci leur eaus'epuisa. AlorsAllahfit descendre une pluie sur Abdil-Mou! Ce etant, Abdoul-Mou! S'agissant de la seconde, elle se comprend apartirdu faitqueAbrahaAs-Sabahl' Abyssinien, representant general du Negusau Yemen,ayantconstateque 77 les arabes faisaient Ie pelerinage de Ia Kaaba, avait bati une grande eglise a San'a dans Ie desir d'y orienter Ie pelerinage des arabes.

Un homme appartenant a Bani' Kinana apprit Ia nouvelle et profita d'une nuit pour entrer dans l'eglise et en souilla la Kiblah a l' aide de matieres fecales. Mis au courant de ce fait Abraha fut fou de rage; en consequence de quoi i1 marcha en tete d'une armee gigantesque constituee de hommes pour aller detruire la Kaaba. Pour ce faire, il se choisit Ie plus gros elephant. L'armee comportait 9 ou 13 elephants.

A l' entree de Ia Mecque il prepara son armee a la charge et aussi son elephant. Toutefois, lorsqu'il fut a la vallee Mouhassar entre Mouzdalifa et Mina l'elephant s'agenouilla, refusant de se lever pour avancer vers la Kaaba. Et pourtant il trottait toutes les fois qu' on l' orientait vers Ie sud, Ie nord ou l' est.

C' est Iorsqu'on l'orientait vers la Kaaba qu'il refusait d'avancer et s'agenouillait. Cette situation prevalut jusqu'au moment ou Allah envoyat sur eux des oiseaux par volees qui leur lan9aient des pierres d'argile et les rendit semblables a une paille machee. Les oiseaux en question etaient comme les grappins et les aigrettes.

Chacun d' entre eux avait trois pierres: une au bec et deux aux pattes. Comme de l'acide, ces pierres n'atteignaient aucun d'eux sans Ie tuer en dechiquetant ses membres. Les soldats sortirent en trombe, se heurtant les uns aux autres, s' ecroulant en chemin et crevant a toutes les sources. Quant a Abraha, Allah Ie frappa d'une maladie lui ravissant tous ses doigts.

En arrivant a San'a, il etait comme un poussin. Sa poitrine se fendit laissant sortir son creur et il perit. Pour ce qui est des Kouraichites ils s'etaient deja disperses pour se refugier sur les branches et aux sommets des montagnes par crainte de la gale qui atteingna l'armee. Apres que celle-ci fUt decimee, ils regagnerent leurs maisons sains et saufs. En effet, si nous considerons Jerusalem, nous constatons que les associateurs en controlerent la Qiblah par deux fois, alors que sa population etait musulmane, comme ce fut Ie cas avec Boukhtnasar en avant Ie Christ, puis les romains en 70 G.

Cependant la Ka! Cette bataille se passa dans des conditions telles que la plupart des peuples civilises de l'epoque en furent informes. Les Abyssiniens, en relation etroite avec les romains etaient toujours sous la surveillance des persans qui, en fait, guettaient la moindre dCfaillance des romains et de leurs allies.

Voila pourquoi les persans vinrent brusquement au Yemen apres I' evenement a la Ka! Ces deux empires persan et romain symbolisaient a l'epoque Ie monde civilise. Un tel evenement attira l' attention du monde sur la grandeur du temple d' Allah et aussi sur Ie fait que ce temple etait celui qu' Allah avait choisi de sacraliser. En consequence, quiconque s'en approchait sous pretexte de prophetie justifierait Ie recours au meme type de represailles. L' evenement, au demeurant, contribua areveler Ie secret du principe mis en reuvre par Allah pour aider Ies associateurs contre Ies gens de Ia foi d'une maniere bien au dessus des justifications et des causes.

Abdoul-Mounalib avait dix fils. Certains disent que les fils etaient au nombre de onze, ajoutant un fils du nom de Qatm. D'autres comptent treize, ajoutant AbdouI- Kaflba et Hajal. D'autres encore soutiennent que Abdoul- Kaflba n'est autre que Ma,! S'agissant de Kathm iis estiment qu'il n'etait pas parmi les fils. II etait Ie plus beau des fils de Abdil- Mou!

En effet, lorsque Abdoul-Moullalib eut dix fils tous capables de Ie defendre, illes informa du vreu qu'il avait fait, asavoir d'en sacrifier un et tous accepterent. Alors il mit leurs noms dans Ia coupe sous Ie signe de Houbal et lorsqu'il eut tire au sort, c'est Ie nom de Abdillah qui sortit.

Perplexe, Abdoul-Moullalib dit: "Que faire done de mon vreu"? On lui suggera de consulter une devineresse, ce qu'il fut aussitot. Celle-ci lui ordonna de tirer au sort entre AbdilIah et 10 chameaux, lui disant aussi d'ajouter 10 autres chameaux si, toutefois sortait Ie nom de Abdillah, pour satisfaire son Seigneur. S'il sortait les 10 chameaux, il conviendrait alors de les immoler. Alors, il se mit aaccroltre par dizaine Ie nombre de chameaux mais Ie nom de Abdillah ne cessait de sortir.

Ainsi, il immola les chameaux a la place de son fils et en suite s' en detourna sans que personne ni aucune bete fauve ne vouli1t s'en servir. La diyya ranc;on etait chez les Kouraichites et Ie reste des arabes de dix chameaux.

Apres cet evenement, elle passa a cent, ce quel'islam, d'ailleurs approuva. Seion ce qu'on rapporte de lui, Ie prophete..

Le pere de Amina etait Ie seigneurdesBaniZahraparsagenealogie et sanoblesse. AbdoullahepousadoncAminaavec laquelleil Medine cueillir des dattes et c'estencelieuqu'iltrouvala mort. Certains disent au contraire qu'il etait aBe faire du commerce en Syrie encompagniedesKouraichitesmaisfut.

TÉLÉCHARGER FBLADI DALMONI MP3 GRATUIT

Peut-on se baser sur ce livre : «Le nectar cacheté - الرحيقِ المختومِ» ? (audio-vidéo)

.

TÉLÉCHARGER DAPLAYER 1.0.1.9 GRATUIT

Le Nectar Cacheté (Ar-Raheeq Al-Makhtoum) : La biographie du prophète

.

Similaire